A la découverte des chapelles de Suisse par Claude Quartier

C’est un vrai2015 Recension_Quartier_JH_Image beau livre que celui que Claude Quartier vient tout récemment de publier aux Editions Marcel Favre. Un livre qui séduit doublement : par la qualité du texte et des illustrations d’une part et, d’autre part, par le soin éditorial, si rare aujourd’hui, de la bienfacture technique de l’ouvrage.

Claude Quartier invite à la découverte d’un florilège de plusieurs dizaines de chapelles sur l’ensemble du territoire helvétique.

Précisons d’emblée qu’il ne s’agit nullement d’un guide routier, quand bien même il peut se voir appelé à rendre service à l’occasion de promenades dominicales.

J’évoquais plus haut la bienfacture technique ; les pages du livre sont en effet cousues et résistent ainsi bien mieux à l’épreuve du temps que ces reliures thermocollées dont le 95% des ouvrages sont actuellement constitués. A cela s’ajoutent deux rabats de couverture, le recours à un très beau papier et de superbes photos en couleurs à chaque page.

Le livre de Claude Quartier ne nous promène pas au gré des routes selon des cartes routières mais il nous propose des approches d’ordre thématique. Parmi les douze thèmes que l’auteur a retenus, relevons les chapelles commémoratives, votives, mortuaires, la baroque alpin, les chapelles protestantes, les chapelles et les saints, les chapelles et la peste, les lieux de pèlerinage.

Lieux de culte souvent décentralisés, le plus souvent plus petites que les églises, édifices religieux d’appoint parfois privés, les chapelles sont souvent plus « touchantes » que les grandes églises ou les cathédrales ; par l’intimité et la simplicité qu’offrent la plupart d’entre elles, elles parlent sans doute plus directement à notre sensibilité.

Comme le relève Claude Quartier, « les chapelles sont là pour conjurer le mauvais sort, faire rempart contre l’esprit malin, rendre grâce, commémorer un haut fait, enrichir le message religieux ». Elles suscitent un facteur de sympathie.

C’est un guide thématique précieux et bien documenté que nous offre Claude Quartier ; il permet de nous ressourcer en des lieux souvent isolés où l’Esprit souffle tout autant et parfois davantage que dans les grandes cathédrales.

Jacques Herman